Aide à la réflexion sur le tabac

Pour arrêter de fumer, il faut comprendre malgré la difficulté que cela représente qu’il ya des avantages à court terme et aussi à long terme sur le plan santé, financier etc..

Voici les bénéfices à court et long terme:

  • 20 mn La pression sanguine et les pulsations du cœur redeviennent normales.
  • 8 h L’oxygénation des cellules redevient normale.
  • 24h Le risque d’infarctus du myocarde diminue déjà. Les poumons commencent à éliminer le mucus et les résidus de fumée. Le corps ne confient plus de nicotine.
  • 48 h Le goût et l’odorat s’améliorent.
  • 72 h Respirer redevient plus facile. Les bronches commencent à se relâcher et on se sent plus énergique.
  • 2 S à 3 mois La toux et la fatigue diminuent, On récure du souffle. On marche plus facilement.
  • 1 à 9 mois Les cils bronchiques repoussent. On est de moins en moins essoufflé.
  • 1 an Le risque d’infarctus du myocarde diminue de moitié. Le risque d’accident vasculaire cérébral rejoint celui d’un non-fumeur.
  • 5 ans Le risque de cancer du poumon diminue presque de moitié.
  • 10-15 ans L’espérance de vie redevient identique à celle des personnes n’ayant jamais fumé.

    Les avantages financiers  ne sont pas négligeables non plus. En se basant sur un coût moyen de 5 € par paquet de 20 cigarettes, voilà l’économie réalisée: (Dans la prmière colonne figure le nombre de cigarettes fumées par jour et dans les autres l’économie réalisées selon le temps)

     

     

    3 mois 1 an 5 ans 10 ans

    5

    113

    456

    2281

    4563

    10

    225

    913

    4563

    9125

    15

    338

    1369

    6844

    13688

    20

    450

    1825

    9125

    18250

    30

    675

    2738

    13688

    27375

    40

    900

    3650

    18250

    36500


    Syndrome de sevrage est une difficulté à affronter. Il est d’autant plus facile à surmonter quand on sait combien de temps il peut durer:

    • Irritabilité, agressivité < 4 semaines
    • Insomnie < 4 semaines
    • Humeur triste, dépressive < 4 semaines
    • Difficulté de concentration < 4 semaines
    • Agitation, nervosité < 4 semaines
    • Augmentation de l’appétit > 10 semaines
    • Envie de fumer > 10 semaines

     

    0 Réponses à “Aide à la réflexion sur le tabac”


    • Aucun commentaire

    Laisser un Commentaire




    Manon Pepin - Massage suédois |
    Alimentation et grossesse |
    lamaladiedalzheimer |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vivre sa vie
    | I M C MOSELLE - Mieux vivr...
    | Santé vous bien!