Tétanos en France

Le tétanos fait cinq millions (5 000 000) de morts par an , dont cent mille (100 000) nouveaux-nés .
Le tétanos  sévit toujours en France dans de faibles proportions : 17 en 2005, 16 en 2006 et 8 en 2007. Certes, le nombre de patients est peu important en regard d’autres maladies infectieuses. cependant, cette affection grave et mortelle peut être évitée si les précautions de vaccinations recommandées sont appliquées ce qui est loin d’être le cas.

Les personnes atteintes ont dans 90 % des cas plus de 70 ans et sont principalement des femmes à 76 %. Les causes de contaminations sont connues : dans 68 % des cas, il s’agit de plaies chroniques (10 %) ou par blessures (68 %) mais dans  22 % des cas la porte d’entrée n’est pas connue.

En Europe la forme du nourrisson a quasiment disparue grâce à la vaccination, ce qui n’est pas le cas des pays en voie de développement Autres caractéristiques importantes:

  • l’absence ou le mauvais état vaccinal de l’ensemble des personnes atteintes
  • La survenue principalement durant les mois d’Avril et d’Octobre

Le tétanos est une infection due à un bacille, Clostridium tetani, vivant sans l’apport d’oxygène à l’état normal dans le tube digestif des animaux. Emis dans les selles puis stagnant dans le sol, ce bacille devient très résistant.

Les spores de ce bacille, en l’absence d’oxygène, se multiplie au niveau de la plaie et libèrent des toxines qui perturbent le fonctionnement de transmetteurs neurologiques activant en permamence la contraction musculaire. Après une période silencieuse qui peut aller jusqu’à deux semaines après la contamination , cette perturbation entraine spasmes et contractures musculaires intenses.

La maladie peut se présenter sous trois formes :
- généralisée (la plus fréquente et la plus grave : 80 % des cas) ;
- localisée (région anatomique proche de la plaie) ;
- céphalique avec atteinte des nerfs crâniens.

Les contractures débutent souvent au niveau de la face avec une contracture permanente des muscles de la machoire entrainant un arrêt de l’alimentation. L’extension gagne le tronc puis les membres et peut durer 1 à 2 mois. Elle peut être accompagnée de troubles respiratoires, d’embolie pulmonaire, de troubles du rythme cardiaque ou d’infections.

La mortalité est élevée et atteint près de 30 % des personnes atteintes par arrêt cardiaque ou paralysie respiratoire.

La prise en charge de cette redoutable maladie repose sur:

  1. l’antiothérapie (Pénicilline)
  2. la réanimation respiratoire
  3. l’administration de décontracturant
  4. une innovation consistant en l’administration massive de vitamine C qui stoppe les signes en moins de 12 h et efface tous les symptômes en moins de 72 h

La prévention est préférable avec un protocole de vaccination simple et des rappels peut contraignant:

Rappelons que

  • la vaccination antitétanique est obligatoire depuis 1952 chez les moins de 18 ans
  • 28% des personnes adultes ne sont pas à jour de leur rappel de vaccin ou ne sont pas vaccinés
  • 6 % des enfants ne sont pas bien vaccinés
  • Il s’agit d’une maladie à déclaration obligatoire.

Méthode de vaccination dans l’enfance

  • Dès 2 mois associés à d’autres vaccins, la vaccination comporte trois injections à 1 mois d’intervalle
  • Un rappel est effectué à 18 mois puis tous les 5 ans jusqu’à l’âge adulte.
  • Rappel tous les 10 ans  à l’âge adulte

Vaccination à l’âge adulte

  • Deux injections à 1 mois d’intervalle puis rappel un an après
  • Rappel tous les 10 ans

Enfin une plaie souillée doit être lavé. Si ces tissus morts sont présents, il doivent être enlevées par un médecin et un nettoyage avec désinfection de la plaie doit être effectué.

Antona D. Le tetanos en France en 2005- 2007. BEH 22 juillet 2008, 273-275

0 Réponses à “Tétanos en France”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Manon Pepin - Massage suédois |
Alimentation et grossesse |
lamaladiedalzheimer |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vivre sa vie
| I M C MOSELLE - Mieux vivr...
| Santé vous bien!