BPCO Bronchopneumopathie chronique obstructive

Cette maladie, due dans 90 % des cas au tabac et qui veut dire que les bronches sont en partie fermées et obstruées, concernent entre 3 et 3,5 millions de personnes soit 7,5 % de la population française.
Les 2/3 des personnes atteintes ignorent leur maladie. Pourtant, elle conduit à une dégradation de la respiration avec essoufflement, toux chroniques et à des infections bronchiques sévères. Ce sera la 4 eme cause de mortalité en France en 2030. Elle est responsable de 16000 décès par an!

Qui peut en être atteint? Essentiellement les fumeurs.
Sur 100 fumeurs à un moment donné, la moitié ont une bronchite chronique et un sur cinq une BPCO.
Si on examine à présent 100 fumeurs de 65 ans qui fument toujours, c’est 50 % qui ont une BPCO!! Cet état engendrera des troubles respiratoires graves. C’est pourquoi, il faut se faire dépister chez son médecin en faisant des tests respiratoires : mesures du souffle au moyen d’un minispiromètre.

Des résultats perturbés ou des résultats même normaux chez une personne essoufflée avec des signes de bronchite chronique doivent faire l’objet d’examens plus poussés: une exploration fonctionnelle respiratoire chez un pneumologue.

L’atteinte des voies respiratoires impose alors une première action importante pour stopper la dégradation respiratoire: c’est l’arrêt du tabac

0 Réponses à “BPCO Bronchopneumopathie chronique obstructive”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Manon Pepin - Massage suédois |
Alimentation et grossesse |
lamaladiedalzheimer |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vivre sa vie
| I M C MOSELLE - Mieux vivr...
| Santé vous bien!