• Accueil
  • > Archives pour juillet 2010

Archive mensuelle de juillet 2010

Allergie alimentaire : Consommation possible grâce au test de provocation orale

L’allergie alimentaire n’impose plus la suppression de l’aliment responsable de l’allergie.
Il est utile de déterminer quelle est la quantité de l’aliment allergique que le patient peut ingérer et qu’il doit continuer à consommer afin de ne pas y être totalement intolérant en cas d’arrêt total.

Pour cela, le test de provocation oral réalisé en milieu hospitalier renseigne sur la dose que le patient peut ingérer sans déclencher d’allergie.

Une étude réalisée auprès d’enfants allergiques a montré que ceux-ci étaient préférentiellement allergiques aux oeufs de poule, au lait de vache et à l’arachide.

Après détermination de la dose d’aliments allergique autorisé par le test de provocation orale, 81 % des enfants reconsommaient l’aliment allergique dans la semaine suivante quelque soit la sévérité de l’allergie ce qui amélioraient les relations sociales de l’enfant dans 56 % des cas sans effacer la crainte d’une récidive de l’allergie chez 37 % des parents.

On sait donc qu’une allergie alimentaire n’entraine presqque jamais l’arrêt définitif de l’aliment incriminé et que le test de provocation orale rassure les parents sur la dose de l’aliment allergique autorisé.

Hellgren J. : Changes in diet and life of children with food allergies after a negative food challenge. Allergy 2010 65 (6) : 797-798




Manon Pepin - Massage suédois |
Alimentation et grossesse |
lamaladiedalzheimer |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vivre sa vie
| I M C MOSELLE - Mieux vivr...
| Santé vous bien!