Le traitement de l’asthme est-il à modifier ?

 

Cette question fait polémique depuis quelque temps dans le milieu médical. Il est nécessaire de s’y intéresser car ce débat peut avoir des répercussions sur le traitement prescrit à  un asthmatique et il est nécessaire d’éclairer les patients à ce sujet.

 

Rappelons tout d’abord que l’asthme est une maladie inflammatoire des bronches. Traiter l’asthme, c’est surtout réduire le plus tôt possible l’inflammation bronchique qui réduit le calibre des bronches et déclenche la gène respiratoire. L’administration de corticoïdes inhalés répond à cet objectif

L’asthme mal équilibré nécessite des modifications du traitement soit augmenter les corticoïdes inhalés, soit introduire un médicament dilatant durablement les bronches pour permettre d’augmenter le calibre des bronches et la quantité d’air inspirée ou d’introduire un autre médicament , un anti leucotriène, qui combat à la source le déclenchement de l’inflammation bronchique.

 

Le débat porte sur les bronchodilatateurs bronchiques de longue durée d’action. Ceux-ci, utilisés seuls, ont été accusés de masquer la crise d’asthme sous jacente avec un risque majoré de décès. En conséquence, il était habituel de préférer la majoration des corticoïdes inhalés pour traiter un asthme mal équilibré.

 

Plusieurs études ont cependant  montré que l’adjonction de bronchodilatateurs de longue durée d’action aux corticoïdes inhalés permet un meilleur contrôle que l’augmentation des corticoïdes inhalés seuls ou l’apport des antileucotriènes.

Une autre étude montra que l’utilisation seule des bronchodilatateurs de longue durée accroit le risque d’hospitalisation pour crise d’asthme.

 

De cette étude, on peut retenir quelques principes :

-         ne pas utiliser de bronchodilatateurs à longue durée d’action seul pour traiter l’asthme de l’enfant ;

-         adjoindre un bronchodilatateur à longue durée d’action pour traiter un asthme mal équilibré

-         retirer ce même médicament si l’asthme est stabilisé et conserver le traitement par corticoïdes inhalés

-         utiliser des associations fixes de façon à améliorer l’observance.

-         Chaque traitement doit être adapté au patient et évalué pour vérifier le contrôle de la maladie asthmatique

Sources

Ortega VE, Peters SP. Beta-2 adrenergic agonists: focus on safety and benefits versus risks. Curr Opin Pharmacol. 2010 Jun;10(3):246-53.

Elkout H, McLay JS, Simpson CR, Helms PJ. A retrospective observational study comparing rescue medication use in children on combined versus separate long-acting {beta}-agonists and corticosteroids. Arch Dis Child. 2010 Jul 23.

Etude BADGER publiée en mars 2010 dans le New England Journal of Medecine

 

création de page le 04/08/2010

0 Réponses à “Le traitement de l’asthme est-il à modifier ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Manon Pepin - Massage suédois |
Alimentation et grossesse |
lamaladiedalzheimer |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vivre sa vie
| I M C MOSELLE - Mieux vivr...
| Santé vous bien!