Archive mensuelle de juin 2014

Noix, pistaches, amandes et contrôle de la glycémie

Si ces condiments sont effectivement riches en lipides mais ces matières grasses sont de types insaturées et interviennent positivement dans la réduction du risque cardio-vasculaire mais également dans le contrôle du diabète de type 2.

La part de ces oléagineux à été précisé et présentée au dernier Congrès Européen sur l’obésité dans une étude portant sur 54 personnes en surpoids ou obèses prédiabétiques  chez qui furent déterminés des apports alimentaires contrôlées et dans un groupe une adjonction durant 4 mois de 57 g/j de pistaches (ce qui équivaut à une poignée) et dans l’autre groupe à l’équivalence calorique en huile d’olive.

Dans le groupe enrichi en pistache, la glycémie à jeun a baissé ainsi que l’insulinémie. L’IMC et le LDLc n’ont pas varié.

D’autres étude comportant l’apport de noix en collation montraient des résultats similaires et l’apport de noix durant un repas riche en glucides à pour effet de freiner la montée de la glycémie après le repas et d’arriver plus vite à une sensation de satiété donc de diminuer globalement le volume alimentaire.

Ces résultats demanderaient des études complémentaires pour pouvoir être affirmés et seraient également à dans une population de patients diabétiques. Toutefois, l’apport de lipides insaturés tels que les noix, les pistaches pourraient intervenir en tant que conseil alimentaire chez des personnes à risque de développer un diabète de type 2.

Source Jim on Line le 20/6/2014 : Pistache, noix et amandes à l’assaut du diabète

 

 




Manon Pepin - Massage suédois |
Alimentation et grossesse |
lamaladiedalzheimer |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vivre sa vie
| I M C MOSELLE - Mieux vivr...
| Santé vous bien!